* *
* *
NOS ACTIVITÉS - Temps forts 2007-2008

- Cliquer directement sur le logo ou la photo pour obtenir l'information recherchée -

31 octobre : Rencontre avec les Américains de Berlin
soirée débat sur les élections présidentielles américaines


FDM-ADFE et AVA (American Voices Abroad) ont invité le public à échanger sur les thèmes actuels, le système électoral complexe, les tendances, les derniers sondages et les évolutions, plutôt favorables au Sénateur Obama, les États indécis, prêts à basculer, le paysage politique et social des États Unis...
Nos amis américains de Berlin, organisés en plusieurs groupements, dynamiques, se sont engagés depuis au moins 5 ans contre la guerre "préventive" de Bush en Irak. Ils ont fait des manifestations devant l'ambassade en 2003.

Leur mot d'ordre : "Parler assez fort pour être entendus à Washington"
Speaking loud enough to be heard in Washington
 
Samedi 19 juillet
Participation à la Fête d'été de la Fondation de Genshagen
bande_des_4-2_w.jpg
stand1_w.jpgKitagbe_phil_w.jpg
Animation au stand d'information. Nombreux artistes français, allemands, polonais.
Dans le cadre verdoyant du parc et autour du Chateau, la foule est toujours au rendez-vous...

~~~
 4 mai : Il y a cinquante ans, la crise du 13 mai 1958, la fin de la IV ème République, le retour de De Gaulle...

Entretien avec Georges Beuchard, un témoin engagé.

François Hollande pendant la remise de médaille à George Beuchard (à droite)

La crise du 13 mai 1958...
Les faits : Le 13 mai 1958 à Alger, les manifestations organisées pour saluer la mémoire de 3 soldats français exécutés par le FLN et pour s’opposer à la formation du gouvernement Pflimlin à Paris, tournent à l’émeute. L’armée fraternise avec les manifestants. Un comité est constitué sous la direction du général Massu qui adresse au Président Coty un message exigeant la création à Paris d’un gouvernement de salut public. Le 15 mai, De Gaulle déclare se tenir prêt “à assumer les pouvoirs de la République”.

Chronologie succincte

1830
Début de la colonisation française (sous Charles X)

1945
Massacres de Sétif

1954
17 juin : gouvernement Mendès-France
1er novembre : vague d’attentats en Algérie, début de l’insurrection
(environ 985 000 pieds-noirs vivent en Algérie)

1955
5/23 février : chute du gouvernement Mendès-France, gouvernement E. Faure
3 avril : proclamation de l’état d’urgence en Algérie
20-21 août : massacre d’Européens en Algérie (Philippeville)

1956
26 janvier : gouvernement Guy Mollet
2-20 mars : indépendances de la Tunisie et du Maroc
12 mars : loi instituant des pouvoirs spéciaux en Algérie
400 000 soldats français envoyés en Algérie pour “pacifier le territoire”
22 octobre  : détournement de l’avion transportant le chef nationaliste algérien Ben Bella (FLN)

1957
Janvier : début de la “bataille d’Alger”, lutte contre le FLN, jusqu’en août, arrestation de Ben Bella
6 novembre : gouvernement Félix Gaillard

1958
31 janvier : vote de la loi cadre sur l’Algérie
8 mai : gouvernement Pierre Pflimlin
13 mai : prise du pouvoir à Alger par les militaires, le général Massu forme un Comité de salut public.
À Paris, investiture du gouvernement Pflimlin
15 mai : le général Salan fait acclamer De Gaulle à Alger
28 mai : démission du gouvernement Pflimlin
31 mai : De Gaulle nommé Président du conseil
4-7 juin : voyage de De Gaulle en Algérie  
4 juin :“Je vous ai compris“  
6 juin : “Vive l’Algérie française” (à Mostaganem)
19 septembre : les nationalistes algériens créent le gouvernement provisoire
de la République algérienne (GPRA)
28 septembre : approbation par référendum de la Constitution de la Ve République
3 octobre : annonce du plan Constantine de développement de l’Algérie
23-30 novembre : victoire des gaullistes aux élections législatives
21 décembre : De Gaulle élu Président de la République

1959
16 septembre : De Gaulle propose l’autodétermination de l’Algérie

1960
24 janvier-1er février : semaine des barricades à Alger
Mars : De Gaulle parle “d’Algérie algérienne”
4 novembre : De Gaulle parle de “République algérienne”

1961
8 janvier : approbation par référendum de l’autodétermination en Algérie
Février : création de l’Organisation de l’armée secrète (OAS) en Algérie par
des Européens, lutte violente contre l’indépendance.
22-25 avril : putsch des généraux à Alger, échec (le “quarteron” : Salan, Zeller, Jouhaud, Challe)
20 mai : ouverture des négociations d’Évian
19 décembre : manif à Paris contre la guerre en Algérie

1962
Janvier-mars : vague d’attentats OAS en France et en Algérie
8 février : manifestation de Charonne, 8 morts
8 avril : l’Algérie se prononce à 90 % pour l’autodétermination (par référendum)
18 mars : signature des accords d’Évian, fin de la guerre d’Algérie, la France accorde l’indépendance
1er juillet : indépendance de l’Algérie, exode des pieds-noirs
22 août : attentat OAS manqué du Petit Clamart contre De Gaulle



11 avril, Conférence-débat : Le plénipotentiaire...

Désigné en décembre 2006 par le Gouvernement fédéral allemand, le Maire de Berlin est pour 4 ans plénipotentiaire de la République Fédérale d’Allemagne pour la coopération culturelle avec la France.

Nous avons organisé une discussion le vendredi 11 avril dernier à la mairie de Berlin (Berliner Rathaus) avec Messieurs Rainer Seider et Michael Ott, Directeurs du bureau de Klaus Wowereit, Plénipotentiaire de la République Fédérale d’Allemagne pour la coopération culturelle.

Lors de la réunion, Messieurs Seider et Ott ont exposé les objectifs du Plénipotentiaire pour la coopération culturelle ; une institution, il faut le dire, assez méconnue du grand public. Crée en 1963, la charge exercée aujourd’hui par Klaus Wowereit a avant tout une fonction de représentation et de coordination.

Représentant des Länder en matière culturelle et d’éducation et coordonnant la politique de ces derniers avec celle de l’État fédéral en matière de politique culturelle extérieure, le Plénipotentiaire est un interlocuteur unique pour les différents ministres français (éducation nationale, culture, recherche). Il doit permettre de faciliter le dialogue culturel entre les deux parties.

Les objectifs sont multiples : assurer dans les deux pays une promotion de la langue de l’État partenaire, mettre en œuvre des projets éducatifs communs ou encore des programmes culturels (même si ce dernier pan semble pour l’heure quelque peu délaissé). Pour plus de détails cf. http://www.france-allemagne.fr/Le-Plenipotentiaire-de-la,1137.html


20 janvier - Galette des rois

gal08bw.jpggal08dw.jpggal08aw.jpggal08fw.jpg
gal08ew.jpggal08gw.jpggal08cw.jpg

au restaurant Am Salzufer
après les galettes de maitre Canet, les danses de la Compagnie Sandrine Battut, qui ont enchanté le public...


Date de création : 20/07/2009 - 00:10
Dernière modification : 19/05/2011 - 00:56
Catégorie : NOS ACTIVITÉS
Page lue 2661 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^